Afficher tous nos articles

Porc - Conseil technique

Mise bas : l’influence des problèmes digestifs sur les performances de la truie

La période autour de la mise bas est une phase délicate durant laquelle la truie est exposée à de nombreux changements. En plus de son état physique qui change, elle doit s’adapter à un nouveau mode et type d’alimentation, ou encore s’acclimater à un nouveau bâtiment. Ces conditions de stress entraînent généralement des troubles d’ordre digestif. La manifestation principale de ces troubles est la constipation, dont les effets sont souvent lourds de conséquences sur les performances de la truie et sa portée. 

Le ralentissement intestinal à l’origine de la constipation favorise la fermentation des aliments et la production de gaz. Des bactéries de type e-coli et des toxines prolifèrent dans le tube intestinal qui, au lieu d’être évacuées dans les matières fécales, passent directement dans le sang et dans le lait. Une réduction de la production du lait et une transmission de diarrhées néonatales chez les porcelets peuvent en être les conséquences directes. 

La constipation a une influence sur la mise bas de la truie qui devient plus longue et plus difficile.

Ainsi, le risque de mortalité des porcelets à la naissance augmente. Quant aux derniers porcelets nés, souvent trop petits ou trop faibles, ils ne parviennent pas à téter rapidement le colostrum (premier lait) extrêmement important pour le développement de leur immunité. 

Les truies constipées ont également tendance à moins manger entraînant une baisse de production laitière menant à l’hypogalaxie (manque de lait) ou l’agalaxie (absence de lait). La conséquence est que l’on retrouve plusieurs porcelets chétifs au sein de la portée. Ces derniers présentent des lésions sur les genoux et des fronts sales à force de rechercher à téter leur mère. 

On voit également souvent la truie en position de « chien-assis » ou couchée sur le ventre pour essayer de se soulager de ses maux de ventre. Elle refuse de se laisser téter à cause de son manque de lait, et se montre agressive envers ses porcelets. Elle se lève et se recouche parfois brutalement occasionnant une augmentation de la mortalité par écrasement. 

Durant la période de la mise bas et pendant les premières semaines de lactation, il est donc important de surveiller régulièrement l’aspect et la consistance des matières fécales des truies qui sont une bonne indication de l’état de leur transit. Elles permettent de décider si des mesures sont nécessaires. 

Une alimentation parfaitement adaptée réduira considérablement le stress de la truie en l’aidant à digérer plus vite. La prolifération des bactéries dans son organisme sera ainsi réduite, avec pour conséquence directe une mise bas plus rapide et un démarrage laitier optimal et homogène pour la portée. Toutes ces conditions favorisent la vitalité des porcelets et abaissent le taux de mortalité. L’éleveur peut ainsi compter sur un minimum d’intervention et une réduction de ses frais vétérinaires.   

Notre gamme d’aliment Nutriporc®, et en particulier la ligne Pro Premium, constitue la solution idéale aux problèmes de constipation de vos truies en phase de mise bas. Vous pouvez également compter sur nos experts de la branche porcine pour un accompagnement personnalisé de pointe. N’hésitez donc pas à prendre contact avec nos conseillers et techniciens. Ils vous fourniront tous les outils nécessaires afin d’élever le potentiel de votre exploitation au maximum de sa rentabilité. 

 

Autres articles

> Elevage porcin : nos spécialistes aux Pays-Bas 

> Journée porcine 2012 : Provimi Kliba invitée en tant qu’expert 

> Sevrer ses porcs en toute sécurité sans médicament



Mots-clefs: Porc, Truie, Porcelet, Conseil technique

Afficher tous nos articles

Ajouter un commentaire

CAPTCHA Image Reload Image

Rechercher
Articles les plus lus
Catégories
Tags