Les vrai/faux de l'élevage 

Tout se joue dès la naissance : VRAI
On peut préparer l’estomac des veaux femelles dès leur naissance afin qu’il soit rapidement performant pour assimiler au mieux les nutriments de la ration. Les aliments 1er âge Startpro sont spécialement conçus dans ce sens.

Les anticorps du colostrum ne sont plus efficaces après 24h : FAUX
Les anticorps détiennent toute leur efficacité durant les 48h après la naissance. Afin de bénéficier au maximum des propriétés immunitaires du colostrum, il est importantd’administrer la première buvée dans les premières heures de vie

Un retard de croissance sur les 6 premiers mois ne peut pas être rattrapé : VRAI
Un tel retard de croissance ne peut pas être compensé par une alimentation ultérieure plus soutenue et entraîne un gabarit inférieur, une production plus faible et des retards de l’âge au vêlage.

Le lait est important pour le développement de la panse : FAUX
C’est en passant à l’alimentation solide que l’estomac du veau passe de monogastrique à ruminant. La production d’acides gras volatiles liée à la digestion d’aliments solides mène au développement du rumen.

Une période de sevrage de 30 jours est préférable à une période de sevrage de 10 jours : FAUX
Plus l’on passe rapidement à l’alimentation solide, plus rapidement la panse devient performante. Les aliments Startpro permettent au veau d’accéder rapidement à son statut de ruminant grâce à l’action de leurs acides gras sur le développement du rumen.

A la 1ère insémination, la note d’état corporel doit être de 4 au minimum : FAUX
La note doit être de 3. Le poids à la première insémination doit correspondre à 60% du poids vif adulte. Un animal trop gras peut entre autres rencontrer des problèmes de fertilité.

Une primipare qui vêle à 24 mois produit moins de lait qu’une primipare qui vêle à 36 mois : FAUX
Au contraire, un âge au vêlage plus précoce favorise une plus grande production de lait, ainsi qu’une longévité supérieure.

Le climat d’étable a une influence sur le bien-être des veaux : VRAI
Une ventilation adéquate permet une bonne évacuation de l’ammoniac (ne doit pas être perceptible à l’odeur) et une bonne régulation du taux d’humidité (le poil de l’animal doit rester sec).

La température de l’eau de boisson influence l’ingestion des aliments : VRAI
Une eau tempérée permet une consommation de matière sèche optimale. Une eau trop froide réduit l’appétit de l’animal.

Nos spécialistes de la vache laitière se tiennent à votre disposition pour répondre à toutes vos interrogations liées à l'élevage. N'hésitez pas à les contacter

 

Articles les plus lus
Rechercher conseiller

Canton

Secteurs

Rechercher revendeur

NPA Km.